Douceur sur le long terme malgré les giboulées ?
Douceur sur le long terme malgré les giboulées ? mercredi 13 mars 2019

Malgré des fluctuations de température en cette mi-mars, il semble que la douceur dominera...

d'actualités

Tsunami, raz-de-marée, mascaret et vague scélérate
mercredi 26 décembre 2018

Un tsunami a causé au moins 429 morts, 1485 blessés et 154 disparus durant la soirée du 22 décembre près du détroit de la Sonde qui sépare les îles indonésiennes de Java et Sumatra. En absence d'alerte, l'arrivée de cette vague a semé la panique parmi les touristes et les habitants.

Dégâts après le tsunami du 22 décembre 2018 à Carita (Indonésie) - Associated Press / The Independant



Quelle différence entre un tsunami et un raz-de-marée ? A l'origine aucune, le terme "raz-de-marée" illustrait l'ensemble des accidents marins faisant déborder la mer. Le terme japonais "tsunami" s’est davantage répandu dans la littérature scientifique anglo-saxonne puis française d'après-guerre. Les années 1950-60 ont marqué le passage d’un mouvement de description des phénomènes à une recherche de leurs causes. Le vocabulaire évolua de fait. Dès lors, on réserva "raz-de-marée" aux évènements d'origine météorologique (tempêtes, cyclones) et "tsunami" à ceux d'origine sismique (volcan, séisme).

Ainsi, les inondations de 1953 aux Pays-Bas (>>, >>, >>), de 1962 en Allemagne (>>) où de 2010 en Vendée (>>) furent consécutives à des raz-de-marée.


Raz-de-marée aux Pays-Bas le 1er février 1953 - Deltawerken

En revanche, on désigna d'ores et déjà par tsunami celles observées entre Hawaii et les côtes Ouest de l'Amérique suite au séisme de 1946 aux îles Aléoutiennes en Alaska (>>).



La catastrophe du 22 décembre dernier, dernier tsunami en date, semble consécutive à une éruption modérée du Anak Krakatoa provoquant un effondrement sous-marin d'une partie du volcan et le déplacement de vastes quantités d'eau (>>).



D'autres phénomènes peuvent prêter à confusion. Les vagues scélérates (>>) se produisent en haute mer lorsque plusieurs vagues venant de directions différentes se superposent, générant une très forte localisation d’énergie à un moment précis et à un endroit précis. Le mascaret (>>) se produit lorsqu'une onde de marée remontant une rivière à une vitesse égalant celles des ondes de la rivière crée une vague déferlant dans cette rivière.